Qui suis-je?

J'ai travaillé pendant 15 ans en entreprise, en tant que formatrice, puis dans la relation client, le management, etc... Mais les conditions de travail et l'environnement de l'entreprise ne correspondaient plus à mes valeurs.

 

J'ai eu besoin de me recentrer sur les choses importantes de ma vie. Et j'ai réalisé qu'en allant bien moi-même, physiquement et psychologiquement, je ferai du bien à ceux que j'aime.

 

C'est la naturopathie qui m'a fait prendre conscience du lien entre notre mode de vie (alimentation, environnement, stress,...) et notre santé, mais aussi de l'impact de nos pensées et de nos émotions. Je me suis formée à cette discipline, qui utilise tous les moyens naturels pour renforcer la force vitale et rester en bonne santé. 

 

Puis j'ai compris que c'est avant tout l'esprit qui dirige le corps.

 

Je suis devenue praticienne en psychologie énergétique. Les techniques utilisées (E.F.T, Matrix Reimprinting...) , dites de thérapie brève, permettent de transformer en profondeur les émotions, les croyances ou les comportements, qui nous empêchent d’être pleinement épanouis.

Ma passion de la psychologie humaine m'a tout naturellement amenée à l'apprentissage et la pratique de l'hypnose thérapeutique (Ericksonienne et Humaniste) car l'hypnose reste le meilleur moyen de communiquer et d'agir avec notre inconscient pour guérir nos blessures fondamentales, et retrouver tout notre potentiel.

Puis l'ancienne formatrice que je suis, reconvertie depuis 5 ans dans le domaine de la Santé naturelle et l'accompagnement individuel, a eu très envie de renouer avec son premier métier! C'est alors qu'est né mon Centre de formations, dédié à la Santé Naturelle et au Bien-Etre

Aujourd'hui je propose des formations aux thérapeutes et praticiens qui souhaitent démarrer ou booster leur activité.

 

Je travaille en complément  de la médecine traditionnelle pour équilibrer votre terrain et votre état émotionnel intérieur:  je ne fais pas de diagnostic et ne modifie pas vos traitements médicaux.

© 2016 par Anne-cécile Mirail

  • b-facebook