Rechercher
  • Anne-Cécile Mirail

Les grands principes de la naturopathie


La naturopathie cherche à protéger la santé en maintenant l'équilibre dans le corps.


Elle propose des principes d’hygiène de vie, simples à appliquer (parfois même évidents) pour améliorer sa santé et son bien-être. Elle utilise les ressources naturelles du monde végétal et minéral (plantes, minéraux, oligo-éléments…) pour aider le corps à retrouver son équilibre.


Alors quels sont les grands principes de naturopathie pour rester en bonne santé ?


1- Une bonne alimentation

« Que ton aliment soit ton 1er médicament » disait Hippocrate, père de la médecine occidentale.


En effet, les nutriments, issus des aliments que vous mangez, passeront la barrière intestinale pour circuler dans le sang et venir nourrir chacune de vos cellules. C’est pourquoi la naturopathie recommande de bien choisir les aliments que vous mettez dans votre assiette, et de les agrémenter vous-mêmes. En évitant le plus possible les plats préparés et industriels.


Bien sûr il est conseillé de fuir les pesticides, colorants et conservateurs, qui perturbent notre système immunitaire et hormonal, et de privilégier une alimentation biologique. Et enfin, de profiter de ce que nous offre la nature en choisissant des produits frais et de saison.


Et n’oubliez pas, le repas doit être un moment de détente et de plaisir. Prenez le temps de mastiquer et savourez chaque bouchée, votre corps vous en sera reconnaissant.


2- Avoir une activité physique régulière

La cause de bon nombre de nos maux est la sédentarité. L’homme a besoin de bouger.

L’activité physique favorise le « nettoyage intérieur », car le mouvement active la circulation du sang, qui est donc davantage filtré et nettoyé par le foie. Le processus d’élimination est relancé.


De plus, le sport, pratiqué régulièrement et en douceur, renforce le cœur et les organes. Il favorise également un meilleur bien-être et un bon sommeil.


Il faut choisir une activité que l’on peut pratiquer avec plaisir et surtout régulièrement (2 à 3 fois par semaine). Comme par exemple la marche (même 30 min par jour !), une ballade en vélo, du yoga, de la natation… L’essentiel est de trouver l’activité qui vous convient.


3- Favoriser la détente

Le 3ème pilier de la naturopathie est la lutte contre le stress. L’équilibre émotionnel et nerveux est au cœur de notre bien-être.


Il s’obtient grâce à un bon sommeil (les plantes peuvent aider), mais aussi à des moments de relaxation nous permettant d’évacuer nos pensées négatives. Cela peut être un simple exercice de respiration, un bain chaud, un moment musical, ou pour les plus aguerris une méditation quotidienne.



Parfois un travail émotionnel peut être nécessaire, quand les émotions prennent trop de place dans notre vie et ne nous permettent pas de nous détendre. Il existe de nombreuses approches thérapeutiques et le naturopathe peut vous conseiller.


4- Ouvrir les « émonctoires »


Enfin, notre corps a besoin de se nettoyer et d’évacuer les toxines grâce aux « émonctoires » (les reins, les intestins, le foie, la peau, les poumons).


Quand ceux-ci sont encrassés ou paresseux ils ne font plus leur travail. Alors, nous perdons de l’énergie et devenons plus sensibles aux maladies, aux allergies, à la prise de poids, au stress…


Le naturopathe, lors de son anamnèse, recherche les émonctoires en souffrance afin de les soutenir et de les relancer. Il existe pour cela de nombreuses techniques (le drainage à base de plantes, ou d’huiles essentielles, le jeun ou la mono diète, etc…).


Pour info : Le foie est notre usine de recyclage, c’est lui qui élimine les substances toxiques de notre organisme. Le printemps est le meilleur moment pour drainer notre foie… Il sera bientôt là, alors pensez-y.


Anne-Cécile Mirail, le 18/01/2018


© 2016 par Anne-cécile Mirail

  • b-facebook